Jeux olympiques 2024 : la beauté de Paris à l’honneur

Pendant tout l’été 2024, Paris accueillera les Jeux olympiques et paralympiques. Un événement qui nécessite une grande organisation et la mise en place de nombreuses infrastructures pour saisir cet accélérateur de croissance.

La valorisation du patrimoine français

Cet évènement mondial va mettre la lumière sur les différents lieux historiques de Paris. Le Grand Palais va être rénové pour accueillir les compétitions d’escrime et  de taekwondo pendant les Jeux olympiques 2024. Il pourra ainsi accroître sa capacité d’accueil et améliorer l’expérience des visiteurs qui viennent chaque année sous l’immense nef et dans les salles destinées aux expositions. La Concorde, place mythique de Paris, sera également aménagée en parc urbain où auront lieu les épreuves de BMX freestyle, de breaking, de skateboard et de basketball 3×3. Une enceinte temporaire sera également construite sur l’avenue emblématique du Champs-de-Mars permettant le déroulement des compétitions de beach-volley dans un cadre idyllique. 

Paris et ses nombreuses infrastructures existantes

L’une des raisons pour lesquelles Paris a été choisie comme ville d’accueil des Jeux olympiques 2024 est que la majorité des infrastructures sont déjà construites. En effet, 95 % des sites olympiques existent déjà notamment avec le Parc des Princes pour le football, l’AccorArena pour le basket-ball, la gymnastique et le basket-ball fauteuil ou encore le volley-ball, le tennis de table, l’haltérophilie et le para-tennis de table à Paris Expo. Paris a souhaité ainsi mettre les Jeux olympiques au cœur de la ville, permettant aux spectateurs et aux sportifs de profiter des beautés de son patrimoine qui rayonnent dans le monde entier. La majorité des nouvelles installations seront construites en Seine-Saint-Denis avec un centre aquatique près du Stade de France, une salle omnisports à Porte de La Chapelle et un village des athlètes, installé sur l’Île Saint-Denis et à la Plaine Saint-Denis. L’enveloppe allouée à ces nouvelles infrastructures s'élève seulement à 6,6 milliards d’euros alors que comparativement, les Jeux olympiques de Pékin ont coûté 31 milliards d’euros.

Des installations durables et écologiques

Les Jeux olympiques 2024 sont une opportunité pour accélérer le développement de nombreux secteurs. Les nouveaux sites sportifs pourront continuer à être utilisés après les Jeux olympiques et permettront de promouvoir le sport en France. Les installations sont conçues pour être durables et écologiques avec une adaptation aux impacts du changement climatique, un respect des principes de l’approvisionnement responsable, un engagement contre le gaspillage alimentaire, un objectif de ne produire aucun déchet pendant l’événement et une utilisation de véhicules écologiques pour le transport des sportifs. Michaël Aloïsio, directeur de cabinet au comité d'organisation des Jeux de 2024, s’est exprimé sur ce sujet : “On a essayé de construire un projet utile à la Seine-Saint-Denis. On veut que chaque équipement soit construit d’abord pour les gens et pas pour les Jeux. On veut qu’ils aient une utilité locale. On veut que chaque euro investi serve à la population.” Cela permettra également la création de 150 000 emplois dont un tiers en Seine-Saint-Denis, un paramètre non-négligeable dans l'appréhension de ces futurs Jeux olympiques.

Un impact positif sur l’immobilier

Les Jeux olympiques 2024 engendreront également la création de biens immobiliers. Pour commencer, le village olympique sera transformé en 2 200 logements utilisables dès la fin de l’année 2024. Ensuite, le Grand Paris, projet d’aménagement de l’agglomération parisienne sera accéléré pour être prêt pour la future compétition. Cet événement mettra en avant la ville de Paris et pourrait inciter des investisseurs étrangers à s’installer dans la capitale. Le plus gros impact sera, sans aucun doute, sur les locations saisonnières avec d’innombrables touristes qui viendront pendant et après les Jeux olympiques.

Dernières actualités

Botticelli, “Artiste et designer”, exposé au musée Jacquemart-André 22 février 2022

Botticelli, “Artiste et designer”, exposé au musée Jacquemart-André

Jusqu’au 22 janvier, le musée Jacquemart-André met à l’honneur l’artiste Sandro Botticelli et l’activité de son atelier à travers une...

Anni et Josef Albers, L'art et la vie 31 janvier 2022

Anni et Josef Albers, L'art et la vie

Le Musée d’Art Moderne de Paris organise, du 10 septembre 2021 au 9 janvier 2022, une exposition inédite consacrée à...

Anselm Kiefer – Pour Paul Celan 13 janvier 2022

Anselm Kiefer – Pour Paul Celan

Du 16 décembre 2021 au 11 janvier 2022, le plasticien allemand Anselm Kiefer expose ses toiles grand format dans l’intégralité...

Consultez les archives